Mes petits bonheurs – Fin Mai

M es petits bonheurs – fin mai se veut le trente-et-unième billet sur le sujet! Sur ce billet, je partage avec toi mes découvertes et ce qui m’a rendue heureuse et souvent, ce ne sont que de petites choses!

Y’a du bonheur dans l’air!

La semaine du 8 mai avait un air d’été! Du 21C et plus, en passant par les 30C. Quoi de mieux pour profiter de la terrasse au max… un peu de lecture, un peu d’écriture, beaucoup de vino! ahahah!

Le bonheur au jardin

Se mettre les mains dans la terre, planter fleurs et arbustes me rend heureuse, me fait oublier mes p’tits bobos. Et je sais maintenant pourquoi…

Savais-tu qu’il a été démontré scientifiquement que jardiner rend heureux? C’est grâce à une bactérie (inoffensive) que l’on respire en remuant la terre. On dit qu’elle provoque la sécrétion d’une hormone qui améliore nos humeurs et qui est associée au bien-être. Une bonne raison de se mettre les deux mains dans la terre!

Voir mon monde, quelle joie!

  • Lorsque cette tante vient nous rendre visite, on ne voit pas le temps passer! Des heures de jasette, des souvenirs partagés, du bonheur quoi!
  • Nous sommes choyés… une de nos petite-filles et son amoureux décident d’arrêter en passant pour venir nous voir… y a-t-il quelque chose de plus délicieux?
  • Doublement choyéz lorsqu’une autre de nos petite-filles vient nous voir et reste à dîner avec nous. De la joie!

Immortaliser les beaux moments

J’ai recommencé à traîner ma caméra lorsque je vais marcher… amoureuse de la nature, voici la dernière photo prise dans ma forêt magique.

Il y a des endroits qui semblent différents à chaque fois qu’on s’y rend. La nature fait bien les choses; sur ce sentier, tout près de chez moi, de nouvelles variétés de fleurs poussent selon le moment de la saison. De quoi agrémenter la vie!

Le bonheur de créer

Et oui! Je m’installe à ma table de création à tous les jours! Manon m’inspire, grâce à ses ateliers durant lesquels elle nous accompagne dans une vie habitée.

Une vie habitée (lien pour l’Europe)
Une vie habitée (lien pour le Canada)

ÉCHANGER AVEC DES MUSES DE PARTOUT DANS LE MONDE

Dernièrement, Manon nous a permis d’échanger de la matière première avec d’autres Muses. J’ai chosi une Muse d’Espagne et une autre de France. Quelle bonheur que de recevoir ces bouts de papier par la poste qui ont traversé l’océan et qui auront une place de choix dans un de mes carnets.

Une partie de mes bouts de papier qui sont maintenant entre les mains d’une Muse d’ailleurs.

Comment la pluie me met en joie?

Les jours de pluie me permettent de faire… la même chose ou autre chose, mais autrement. Lire, créer, écrire et regarder des séries télé. J’en parlais justement dans ma dernière lettre d’amitié.

Voici les séries les plus récentes que j’ai suivies:

Le berceau des anges
Le temps des framboises
Tandem

Au fait, es-tu abonné(e) à ma lettre d’amitié?

Pour recevoir ma lettre, en toute amitié, à toutes les deux semaines, remplis le formulaire ci-dessous. N’oublie pas de confirmer ton inscription en retournant dans ta boîte de courriel.

Abonnez-vous à notre infolettre et rejoignez les 83 autres abonnés.
 


Voilà pour mes petits bonheurs – fin mai. Comme tu peux le constater, mon bonheur à moi, il est dans les petits moments du quotidien. Moments que je crée et que je cumule jour après jour.

Parle-moi donc de tes petits bonheurs de mai?


Pour lire mes petits bonheurs des mois précédents, c’est ici.

Les défis d’écriture de Ghislaine #187

Atelier #187

Trois fois par mois, Ghislaine nous lance des défis d’écriture.

Les mots imposés

Pourfendre, estourbir, forteresse, assaut, lance, envahir, trêve, défendre.


Rien ne sert de se pourfendre
Ni de se sentir envahi
Par le passé non enfoui.
Rien ne sert de se défendre.

Derrière cette forteresse,
Ce moment de courte trêve,
Estoubir les mauvais rêves,
Accueillir les déesses.

Dans cet univers, lancer
L’espoir de faire cesser
Ces assauts répétés
La paix d’esprit retrouvée.


Pour d’autres textes écrits à l’aide de mots imposés: Ateliers d’écriture

Reconversion

Les consignes

Cette semaine, Marie du blog « Chroniques atmosphériques » nous invite à écrire un texte ou un poème à partir des données suivantes:

“Anciennement gardien de la paix, Marion Blédine a lancé un atelier de réparation et d’entretien de radiocassettes au rez-de-chaussée de son ancien bureau. Elle nous raconte sa reconversion.« 


Reconversion

Pas difficile à prendre cette décision,
Elle y songe depuis des mois.
Fini les infractions,
Faire respecter les lois.

Retrouver cette paix intérieure
Que Marion Blédine n’a jamais trouvée
En suivant les règles de ses supérieurs.
Elle n’a fait que s’enfoncer.

Elle retire enfin son uniforme, ça y est!
Pantalon, chemise, casquette et veston
Vite, sur le crochet…
Place à la reconversion!

Travailler pour elle,
Travailler sur elle.
Faire de la réparation
Sera sa nouvelle fonction.

Installée au rez-de-chaussée
De son ancien bureau,
Elle retrouve enfin sa liberté
En reprenant le flambeau
D’une passion abandonnée.
Radiocassettes à réparer.

Son coeur en lambeaux,
Son corps essouflé,
Morceau par morceau,
Seront rembobinés.

La journée internationale du thé

L’ONU a proclamé le 21 mai comme étant la journée internationale du thé.

Le saviez-vous

Le thé est une des boissons les plus anciennes et, après l’eau, elle est la plus consommée au monde.

L’histoire du thé, l’heure de thé, etc etc etc…

On retrouve tout ça sur Internet. Je ne te raconterai donc pas d’histoire sur ce sujet. ¨Par contre, j’ai eu envie de réunir, sur ce billet, quelques citations sur le thème du thé. En mots et en images. Une expression et un peu de poésie autour de ma théière.

Alors, intalle-toi confortablement avec une tasse de thé pour lire quelques citations qui pourraient agrémenter ta journée.

Citations

« On boit le thé pour oublier le bruit du monde »

– Lu Yu

« La sagesse de tout l’univers se trouve dans une tasse de thé. »

– Auteur inconnu

Poésie et haïku

J’aime écrire de la poésie, cela m’appaise comme le ferait une tasse de thé.

T héière, tasse et thé
H erbes de longévité
É coute-la bien chanter


Elle siffle sur le rond du poêle
L’entends-tu, c’est l’heure
Comme dans un cinq-étoiles
Le thé est servi à dix-sept heures


Qu’il soit noir, blanc, vert ou citronné
Place aux connaisseurs
Feuilles de thé infusées
Place aux buveurs
Prendre le temps de siroter
Place au bonheur!


Créé lors d’un atelier du Cercle des Muses

Expression reliée au thé

Je n’en ai trouvé qu’une seule…

« Ce n’est pas ma tasse de thé. » – Ça ne me plaît pas, ce n’est pas mon truc, ça ne me convient pas…


Es-tu plus café ou thé?

Haïkus du matin

Atelier d’écriture de Ghislaine

Pour souligner le 18e anniversaire de l’atelier de Ghislaine, j’ai décidé d’utiliser les mots proposés sous forme de haïkus.

Voici les mots soumis par Ghislaine:

Atelier, anniversaire, Ghislaine, mots, passion, amis, blog, échange, messages, partage.


Quel anniversaire!
Ouf! Dix-huit ans d’ateliers
Faut l’faire chère Ghislaine!

Voici ce que tes mots m’ont inspiré…


Haïkus du matin


Les mots du matin
Qui glissent sous ma plume
Si réconfortants


La pluie du matin
Un partage de larmes
Semées à gros grains


Le blog du bonheur
Amis, messages, échanges
À tous les matins


Il coul’ lentement
Café au lait, mousse passion
Chocolat sucré


D’autres textes se retrouvent dans l’atelier d’écriture.

Pour rester en contact avec moi,
inscris-toi à ma lettre d’amitié
que j’envoie à toutes les deux semaines.

Lettre d'amitié

N’oublie pas de confirmer ton inscription en retournant dans ta boîte de courriel.

Abonnez-vous à notre infolettre et rejoignez les 83 autres abonnés.
 

Mes petits bonheurs – Mi-mai 2022

Mes petits bonheurs de la mi-mai se veut le trentième billet sur le sujet! Sur ce billet, je partage avec toi mes découvertes et ce qui m’a rendue heureuse et souvent, ce ne sont que de petites choses!

LE BONHEUR DE CRÉER

DÉFI

Le 21 avril dernier, j’ai écrit un billet pour souligner la journée internationale de la créativité. Je t’invitais à jeter un coup d’oeil sur mes 21 premières créations du mois. J’ai pensé t’offrir la suite en te montrant les 9 autres créations qui complètent le mois.

9 jours de créations florales

Viens me rejoindre sur Instagram

UNE VIE HABITÉE

Ça y est! C’est commencé depuis le premier mai. Dernièrement, j’ai eu le bonheur d’assister au premier direct de Manon. C’était le grand départ pour quelques saisons d’une vie habitée avec les Muses. Ce printemps, elle nous invite dans notre « Atelier intérieur ».


Mes premiers pas… créer un carnet. Voici ce que cela a donné. J’adore nouer mes cahiers avec de jolis rubans comme le montre la photo ci-dessous.


« Il n’est jamais trop tard. Jamais trop tard pour changer sa vie, jamais trop tard pour être heureux. »

– Jane Fonda

LE BONHEUR DE LIRE

J’ai terminé la lecture de Léonie et Victoria, j’en parle sur ma PAL du mois de mai.

En ce moment, je lis Anaïs écrit par Mélanie Calvé. L’histoire se déroule à St-Étienne de Beauharnois.

LE BONHEUR AU JARDIN

Les arbres qui bourgeonnent et mon lilas « Josée » qui commence à fleurir!

Lilas
Lilas « Josée »
Crédit photo: Josée Cousineau

Et que dire de mon amélanchier tout blanc de fleurs. Du bonheur à l’état pur! L’an dernier, ma jardinière préférée me disait que cet arbre produit de jolis petits fruits avec lesquels on peut faire de la gelée ou de la confiture.

Malheureusement, l’été dernier, j’ai eu un problème de scarabé japonais qui ont tout grugé. Cette année, je surveillerai ça de près car j’aimerais bien goûter à cette petite confiture maison. Probablement, que je n’en aurai pas suffisamment pour faire de la confiture, mais je pourrai facilement les intégrer dans mes scones pour rempacer les raisins.

Les chroniques d'une jardinière ordinaire

Comment appelle-t-on le fruit de l’amélanchier? L’amélanche, tout simplement. C’est joli, n’est-ce pas?

J’espère que tu as apprécié mes petits bonheurs de la mi-mai. Ressemblent-ils aux tiens?

Cadavre exquis

Pour son atelier d’écriture, Marie nous invite à la poésie en partant du poème “mon rêve familier” de Paul Verlaine et en changeant à notre guise les morceaux de phrases en gras. Voici le poème, en première partie et par la suite, tu verras comment je l’ai transformé avec mes mots.


Paul Verlaine a écrit…

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,
Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon coeur transparent
Pour elle seule, hélas ! cesse d’être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? Je l’ignore.
Son nom ? Je me souviens qu’il est doux et sonore,
Comme ceux des aimés que la vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L’inflexion des voix chères qui se sont tues.


J’ai écrit…

Je fais souvent ce même dessin, parfois troublant,
D’une femme inconnue, pourtant que je reconnais,
Et qui n’est, chaque fois, pas tout à fait parfait
Je la regarde, elle me regarde et me comprend.

Devant ma sage femme, et mon coeur transparent,
Subitement, la vie cesse d’être un problème
Pour elle seule, sage comme un être suprême,
Elle seule, sait me propulser vers l’avant.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? Va savoir.
Son nom ? Je le répète, le matin et le soir
Comme ceux que j’aime et qui ne sont plus là.

Ses yeux si scintillants, au regard des statues,
Et, pour sa voix qui me rassure de l’au-delà
L’inflexion de son clin d’œil m’a convaincue.